Langues d’Europe et de la Méditerranée

Données essentielles

Noms de la langueen francoprovencal-faetofaitàre
en italienfrancoprovenzale (faetano)
en anglaisFranco-Provençal (Faetar)
en françaisfrancoprovençal de Faeto
CodificationsISO 639-1néant
ISO 639-2néant
ISO 639-3 et code SILfrp
Famille linguistiqueindo-européenne
Groupe linguistiquelangues romanes
Sous-groupe linguistiquegallo-roman
DialectesLe faetano, parler de l’îlot alloglotte de Faeto, est le seul exemple, avec le parler de Celle di San Vito, de variété francoprovençale hors du territoire alpin. Les deux variétés sont, à ce jour, fortement mélangées avec les dialectes locaux romans.
Alphabetlatin
NormalisationLe faetano est une langue surtout orale. C’est tout récemment qu’on a essayé de le pourvoir d’une norme écrite. La proposition la plus significative a été avancée par le Sportello Linguistico Comunale, créé grâce à la loi 482 de 1999 sur la protection des minorités linguistique historiques. On dispose ainsi d’un glossaire (2004), d’un dictionnaire et d’une grammaire (2007) publiés par la Mairie de Faeto. La Mairie a aussi produit certains actes de l’administration en faetano.
OrigineLa minorité s’est formée entre le XIIIe et le XVe siècle à cause de l’émigration d’un groupe de locuteurs gallo-romains. En suivant plusieurs sources historiques, l’origine de Faeto devrait être liée à la domination de Charles I d’Anjou dans le Midi de l’Italie. Les Anjous ont tenté d’y renforcer leur pouvoir après la bataille de Bénévent de 1266, qui a mis fin à l’époque de Frédéric II et de son fils Manfred.
retour haut de page
Attestations historiquesLa première attestation historique du faetano est représentée par la Parabole du fils prodigue, publiée par G. Morosi dans un article de l’Archivio Glottologico Italiano de 1892. D’autre part ce fut la traduction de la IX Nouvelle du Décaméron de Boccace, La Dame de Gascoigne et le roi de Chypre, réalisée par Francesco Alfonso Perrini dans une variété alpine et publiée par Giovanni Papanti en 1875, qui permit la détermination du type linguistique francoprovençal.
Territoire historiqueLe territoire autour du Castrum Crepacordis, situé sur le col de Crepacuore, aux frontières entre les Pouilles et l’Irpinie. Le territoire a été assigné aux soldats du Duc d’Anjou comme prime après la capitulation de Lucera. Suite aux incursions
Nombre de locuteurs sur le territoireSelon les données ISTAT de 2001 la population de Faeto est composée de 758 habitants. Plusieurs enquêtes ont révélé que 90% de la population a une compétence active du faetano.
Usage quotidienLa langue quotidienne, dans les rapports interpersonnels, est le francoprovençal. La langue officielle dans les rapports institutionnels est l’italien, même s’il faut souligner que la Mairie se charge, à travers le Sportello Linguistico Comunale, de la traduction en faetano des actes et des délibérations les plus importantes. Dans les familles à mariage mixte, on constate une suprématie de la langue italienne sur celle francoprovençale (notamment dans les familles où la mère n’est pas faetophone).

L'usage de l’italien est réservé aux échanges avec des non-locaux, à l’école et au travail. L'italien standard n’est pas maitrisé totalement par toute la population, ni parlé régulièrement par tous. L'usage du dialecte des Pouilles est actif, mais il est réservé aux domaines de communication avec les italophones de la province; les trois entités linguistiques interagissent de manière toujours différente au niveau individuel, et il est clair que l’âge est une variable très importante.

Comme pour d’autres minorités, la survie de cette communauté linguistique est en danger.

Toutefois, les habitants des deux communes ont une bonne image de sa langue. D’autre part, la possibilité d’écrire selon une orthographe normalisée a beaucoup contribué au prestige social du francoprovençal: une nouvelle littérature est en train de naître, saluée par quelques prix littéraires récemment créés.
Usage occasionnelÀ Faeto le francoprovençal se situe comme langue privée renforçant le rapport avec les concitoyens.
Langue dominante du territoireitalien
StatutL’article 2 de la loi nationale 482/1999 protège la langue et la culture des populations parlant le francoprovençal. En plus, le faetano est protégé et encouragé aussi par le Statut de la Comunità Montana dei Monti Dauni Meridionali, Statut de la Province de Foggia, Statut de la Région des Pouilles et Délibération de la municipalité de Faeto (20 avril 2004).

Récemment, un projet de loi régionale pour la protection et la promotion des minorités linguistiques historiques a été présenté.

Souvent la population locale perçoit de façon positive le faetano qu’elle associe au français, langue de prestige pour ces Italiens.
Enseignement de la langueLimité au Piano Offerta Formativa (POF) 2008-2009 de l’école primaire “Salandra” de Troia : projet En jouant avec la langue prévoyant, pour toutes les classes de l’école maternelle et primaire du complexe scolaire de Faeto, l’enseignement et l’apprentissage de la langue francoprovençale.

POF 2008-2009 de l’école secondaire de premier degré (collège) “Virgilio” de Troia : projet Redécouvrons nos racines, prévoyant, pour toutes les classes de la section associée de Faeto, l’étude et l’acquisition des compétences en langue francoprovençale.
Enseignement dans la langueÀ Faeto, on enseigne en langue depuis l’école maternelle jusqu’au collège. En ce qui concerne ce dernier, la totalité des heures de cours en langue est de 40 pour toute l’année scolaire.
Usage public et médiasPresse
Un semestriel, Il Provenzale, publié par la Paroisse SS. Salvatore de Faeto (depuis 1969).

Radio et Télévision
Actuellement, il n’y a pas de programmes radio ou télé en francoprovençal de Faeto.

Visibilité sur le territoire
Dans le village de Faeto, il y a quelques panneaux bilingues (italien-faetano) historiques et touristiques. La Mairie est en train d’implémenter ce type de signalisation.

Sélection de sites Web
Le site réalisé par Naomi Nagy contient aussi une ébauche de méthode pout l’apprentissage du faetano
http://individual.utoronto.ca/ngn/research/faetar_research.htm

Sportello Linguistico Provinciale
http://www.minoranzelinguistiche.fg.it/

Ville de Faeto
http://www.comune.faeto.fg.it

Ville de Celle di San Vito
http://www.celledisanvito.com/

Site du groupe folk “Le Faitare”
http://digilander.libero.it/lefaitare/

Site de la Chorale “Nuova Provenza”
http://web.tiscali.it/nuovaprovenza/
Communautés hors du territoireIl faut considérer les émigrés en d’autres parties d’Italie et en Europe conservant encore, pour la première génération, l’usage de la langue francoprovençale. Il y a aussi des communautés francoprovençales ayant le faetano comme langue maternelle dans des régions anglophones (États-Unis, Canada) et hispanophones (Argentine). La communauté des États-Unis est très importante et on y conserve la variante la plus archaïque du code minoritaire car il n’y pas eu l’interférence massive et continue avec l’italien.
Nombre de locuteurs hors du territoireOn ne dispose pas de statistiques précises concernant l’ensemble des communautés hors du territoire. Par exemple, le nombre d’émigrés entre 1894 et 1924 originaire de l’îlot linguistique francoprovençal de Faeto, débarqués en Amérique et passés par Ellis Island, est environ de trois mille personnes.
retour haut de page
Plan du site Contacts ©Copyright Mentions légales