Langues d’Europe et de la Méditerranée

JDL 2009 - Appel à communications

imprimer Imprimer - Recommander à un ami Recommander à un ami

ASSOCIATION LEM-ITALIA
FONDAZIONE UNIVERSITÀ DI TERAMO
UNIVERSITÉ DE TERAMO
FORUM DES LANGUES DE FRANCE
MAIRIE DE FAETO
ISIT DE TRENTE

Commune de Faeto     LEM - Langues d'Europe et de la Méditerranée     Conseil de l'Europe     Fondazione Università degli Studi di Teramo
Dipartimento di Teorie e Politiche dello Sviluppo Sociale     Ambassade de France en Italie - Bureau de Coopération Linguistique et Artistique (BCLA)     Istituto Universitario per Mediatori Linguistici

 

Colloque international

Troisièmes Journées des Droits Linguistiques

Université de Teramo (Italie) – Faeto (FG) (Italie)

20-23 mai 2009

 

Babel renversée

 

APPEL À COMMUNICATIONS

Le mythe de Babel a reçu depuis très longtemps une interprétation négative au point que les termes « Babel », « babélique » sont devenus synonymes de confusion, chaos, incompréhension, désordre, etc.

Cela est le reflet d’une idéologie qui se méfie de la diversité. Elle s’articule avec une stratégie culturelle et politique qui tend à uniformiser les territoires pour mieux les contrôler. Cette pensée et cette action ont réussi, au fil des siècles et un peu partout, à créer des États excessivement centralisés. La mondialisation prolonge et aggrave cette tendance.

Ce mouvement se traduit trop souvent par une mainmise des pays les plus riches sur les territoires les plus démunis. Les représentants de quelques langues « majeures » se battent, en mobilisant souvent des moyens financiers importants, pour occuper un espace international plus large. Pendant que se livrent ces batailles, des langues régionales ou minoritaires disparaissent irrémédiablement sous l’effet de mécanismes économiques qui provoquent la déstructuration des systèmes productifs locaux.

Heureusement, des tendances importantes de la pensée contemporaine nous fournissent des outils pour corriger cette politique linguistique dominante : le parallèle biodiversité-diversité linguistico-culturelle est de plus en plus souvent accepté. L’UNESCO soutient plusieurs programmes visant à établir des passerelles entre les dimensions biologique, environnementale et linguistico-culturelle.

Ainsi, à l’heure où le développement durable devient une urgence pour nombre de gouvernements nationaux et d’organisations internationales, il nous paraît opportun d’analyser et de souligner l’importance sociale et économique de la promotion de la diversité linguistico-culturelle.

Il est aujourd’hui possible, indispensable, de relire, d’inverser Babel : la construction d’une tour toujours plus haute, qui provoque le châtiment divin, est le symbole du monolinguisme. La confusion des langues, la multiplicité des idiomes, marquent au contraire le retour à un ordre fondé sur le respect des différences.

Dans cette perspective, la prise en compte de la diversité linguistique est économiquement rentable. La valorisation du patrimoine culturel, la création artistique, de la littérature aux arts plastiques, jouent un rôle important dans un modèle de développement respectueux de l’environnement et, par là même, durable.

***

Les Troisièmes Journées des Droits Linguistiques aborderont les thèmes suivants :
Promouvoir les langues régionales pour un nouveau développement local
    1. Écologie et économie des langues régionales ;
    2. Langues régionales, savoirs traditionnels et développement durable ;
    3. Langues régionales et technologies de l’information ;
Droit à la différence, droit à la diversité
    1. Biodiversité et diversité linguistique : perspectives et jurisprudence ;
    2. La diversité linguistique d’Europe et de la Méditerranée ;
    3. Le droit à la formation linguistique dans les territoires marginaux ;
    4. Traités internationaux et lois nationales protégeant les langues minoritaires ;
Droit à la mémoire, droit au rêve
    1. Vitalité linguistique et création littéraire et artistique ;
    2. Altermondialisme et langues minoritaires.

Langues du Colloque : occitan, français, italien, anglais
La publication des Actes est prévue en version multimédia à l’automne 2009 et en livre, dans la Collection “Quaderni di linguistica e linguaggi specialistici dell’Università di Teramo”, au début 2010.

ÉCHÉANCIER

20-23 mai : Colloque

1er juin : envoi des textes définitifs des communications pour la publication dans les Actes ;

S’INSCRIRE

Pour participer au Colloque il faut payer des frais d’inscription :
- € 80 pour les participants qui présentent une communication* ;
- € 40 pour les participants qui ne présentent pas de communication** ;
- La participation est gratuite pour les auditeurs libres.

(*) Ces frais donnent droit au dossier du Colloque, au service interprètes, au volume des Actes des Deuxièmes Journées des Droits Linguistiques (2008), à l’accès aux buffets pour les quatre journées, au service de navette Teramo-Faeto-Teramo et à la souscription des Actes des Troisièmes Journées des Droits Linguistiques.
(**) Ces frais donnent droit au dossier du Colloque, au service interprètes, au volume des Actes des Deuxièmes Journées des Droits Linguistiques (2008), à l’accès aux buffets pour les quatre journées, au service de navette Teramo-Faeto-Teramo.

Les participants pourront payer leurs frais d’inscription par virement bancaire à l’ordre de :

Sanpaolo – Banca Popolare dell’Adriatico
Fondazione Università degli Studi di Teramo
Viale Crucioli, 120 – 64100 Teramo
c/c 1000/744
ABI 05748
CAB 15306
CIN Q
IBAN IT92 Q 05748 15306 100000000744
BIC-SWIFT IBSPIT3P

Préciser : “[votre nom] + Iscrizione GDL2009”

Plan du site Contacts ©Copyright Mentions légales