Langues d’Europe et de la Méditerranée

Le festival Liet Lavlut couronne Jacques Culioli

Discuter sur le forum Discuter sur le forum - imprimer Imprimer - Recommander à un ami Recommander à un ami

Festival Liet Lavlut

Le Festival Liet Lavlut créé en 2002 pour promouvoir la chanson en langue minoritaire s’est imposé comme un festival culturel d’importance majeure, qui valorise la diversité culturelle et linguistique de l’Europe.

La cinquième édition de ce Festival s’est tenue à Luleå, à l’extrême nord de la Suède, du 16 au 19 octobre 2008. La créativité des langues minoritaires a été mise en évidence avec une exposition sur les Rroms en Europe, des films de l’extrême nord, une exposition de photos, un défilé de mode, des performances, danses et musiques.

Le Conseil de l’Europe a placé cette édition dans le cadre des célébrations entourant le 10e anniversaire de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires et a organisé, le 17 octobre, une conférence sur le thème :

« Les langues minoritaires en tant qu'instruments pour le développement culturel des régions »

Le concours du Festival Liet Lavlut, équivalent de l’Eurovision pour les langues minoritaires, a réuni quelques 80 interprètes représentant 11 langues minoritaires, de la Bretagne et l’Écosse à la Galice, la Scandinavie du Nord ou la République de Mordovie (Russie). C’est devant une salle de 2000 personnes et des télévisions de toute l’Europe que le Prix du Jury et le Prix du Public ont été attribués à Jacques Culioli pour la chanson « Hosanna in excelsis » de Bruno Susini.

Le prix du jury, sponsorisé par le Conseil de l’Europe, a été remis au gagnant par Alexey Kozhemyakov, responsable de la Charte des langues régionales ou minoritaires au sein du Conseil de l’Europe.

Jacques Culioli
Jacques Culioli entouré de Bruno Susini et des musiciens

Jacques Culioli

La Corse est une île méditerranéenne dont on dit depuis la nuit des temps qu’elle est la plus belle. C’est sans doute ce qui lui vaut dans son histoire et de manière constante l’attachement viscéral de ses habitants.

Méfiant et protégé par ses hautes montagnes, ouvert et accueillant par ses ports et son, le peuple corse est le fruit immémorial d’apports démographiques et d’influences diverses au cœur de la méditerranée. Ainsi, la Corse n’échappe pas au caractère paradoxal d’autres grandes îles dans le monde : celui d’être un territoire clos et ouvert à la fois, d’être en somme une route et un monde en même temps.

Son passé humain qui remonte jusqu’à la préhistoire lui a conféré une latinité euroméditerranéenne notamment forgée par ses deux continents immédiats : la France et l’Italie. L’Italie lui a donné dès l’antiquité cette romanité qu’elle défend aujourd’hui à travers une langue originale, le corse. D’abord confondue avec l’italien standard, la langue corse a affirmé son autonomie linguistique par une riche tradition orale où le chant tient une place centrale et par une importante créativité littéraire à partir du XIXe siècle.

Bruno Susini et Jacques Culioli
Bruno Susini et Jacques Culioli

Jacques Culioli, compositeur et interprète est directement issu de cette histoire, de ce mélange de tradition et de création. Il est originaire d’un hameau de l’extrême sud de l’île, dans la région de Bonifacio distante de la Sardaigne de 12 km. Il est le petit fils du fameux barde Ghjuvan’Andia Culioli connu pour la qualité de ses improvisations et la force de sa voix. Poète de l’oralité, la production du barde Culioli est aujourd’hui entrée dans le patrimoine immatériel de la Corse.

Jacques Culioli est ainsi par ses influences le fruit d’une triple convergence : d’abord dans la plus pure lignée de l’oralité traditionnelle, puis par un passage par l’école du chant classique et enfin, par une carrière marquée par la participation aux meilleures formations corses issues de la période du Riacquistu (ethnic revival). On peut citer entre autres : Canta u Populu Corsu et Surghjenti, deux formations emblématiques de la qualité du renouveau culturel corse à partir des années 1980.

Au-delà de ses propres compositions, son répertoire se nourrit des meilleurs auteurs et compositeurs corses dans des thématiques diverses qui vont vers un engagement identitaire en faveur de la Corse (écologie, défense patrimoniale…) et qui trouvent souvent une ouverture solidaire sur d’autres situations minoritaires dans le monde. N’hésitant pas à utiliser d’autres langues que le corse, Jacques Culioli chante, en Corse et bien au-delà, une vision de l’humain dans le respect de la diversité des peuples et des cultures minoritaires.

Alain di Meglio

Hosanna in excelsis…

Ce chant a été publié dans le disque Eternisula, produit par Radio France et distribué par Harmonia Mundi, 2003.

Eternisula


Hosanna in excelsis…

Pà issi cori chi sunniavanu
Di pace è sponde calme
Cù le so speranze appese
A isse tozze assuliate,

Pà issi venti chi scatinavanu
E mente di l’umani
Di lé so idee armate
Par un’antru lindumani

Senti cum’eo pregu,
cum’eo pregu.

Hosanna, in excelsis

Oghje un’anima hà u fretu
Vedi un’anima hà u fretu

Pà isse vite accugliate
A e porte di u supranu
E Ie so quattru staghjoni
Di ricordi a e nostre labbre

Pà e stonde di a storia
Chi scrivianu isse mane
E tanti suspiri offerti
A lu sognu chi s’alluntana

Vedi ind’ù ni so li nostri tempi,
Duri so li nostri tempi

Hosanna, in excelsis
In unitate
Spiritus sanctis

Senti cum’eo pregu
Cum’eo pregu…

Bruno Susini

Jacques Culioli

Hosanna in excelsis…

Pour ces cœurs qui rêvaient
De paix, de rives calmes
et leurs espoirs accrochés
aux falaises de soleil

Pour ces vents qui emportaient
des consciences les chaînes
et les idées armées
pour un autre lendemain…

Entends comme je prie
Comme je prie

Hosanna in excelsis

Aujourd’hui une âme a froid
Tu vois une âme a froid

Pour ces vies accueillies
aux portes du paradis
et leurs quatre saisons
de souvenirs à nos lèvres

Pour ces moments d’histoire
que nos mains écrivaient
et tous ces soupirs rendus
au rêve qui s’éloigne

Vois ce que sont ces temps devenus
Durs sont ces temps devenus

Hosanna in excelsis
in unitate spiritus sanctis


Entends comme je prie
Comme je prie

Traduction Alain Di Meglio

 

 

 

Jacques Culioli

 

Déplier/Replier Discuter sur le forum

Bravo pour vos succès - le 8 janvier 2012 par Sophie
Bravo pour vos succès lyriques, j'ai connu brièvement certains d'entre vous il y a une vingtaine d'année maintenant et vous félicite du chemin parcouru.
Bonne année 2012 à tous et à la Corse!

salut Jaques salut la corse - le 13 octobre 2011 par laurent henryon
Bonjour Jacques,
Le temps passe et ne nous rajeuni pas. Il y a maintenant 29 ans, nous étions cote a cote en classe dans ce lycée Colbert de marseille. A cette période tu nous poussais déja la chansonnette pour notre plus grand plaisir. Je garde d'excellents souvenir de cette période.
Je suis tres fier de toi, te voir aujourdh'ui dans ce que tu aimes le plus, chanter et parler de ton ile que j'aime tant.
J'espere te recroiser un jour, bon vent a toi et toutes mes félicitations pour ton remarquable parcour.

Amitiées du Pontoisien
bises a toi et à toute la corse

Laurent HENRYON

Hosanna in excelsis! - le 4 octobre 2011 par carla Moura(portugal)Corse ma terre mér!!!
!!!!Je viens d' ecouter et regarder decouvrir,votre voix rechoufe les ames qui ont froid....EST oui votre voix m'envite a vous decouvrir un peu plus sur vous et quel chance de vous conaitre ch Michel"chorus" rue cezar camping bastia,votre melodia ETERNA LEA***** ma fais traverser la rue telement émue cette mélodie m'apelais ,vraiment LINDAAAAAAAAAAAAAAA*****Et vas avec moi traverser jusque à l'atlantique et je partage avec tous que m'enturant avec emotion et alegria!!!Merci toujours!!!A votre fille aussi,LINDAAAAAAAAAA***** MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII*****OBRIGADA!!!!Quel belle decouverte,beaucoup d'emotion et chaleur dan l'ame!!!!

solèu roge - le 24 mars 2010 par orsalher
c'est liza une chanteuse occitane qui a eu le prix du public, il y a deux ans je crois...

hosanna in excelsis u 29 dicembre 2009 Ghjuvanni guerrini, Avignon - le 29 décembre 2009
Chì bella canzone cusì bè cantata da Ghjacumu Culioli !
L'aghju stata à sente da pudè la fà sente à i mo amichi di scola corsa in Avignone. E lacrime mi falavanu da tantu ch'o era cummossu.

Vuleriu fà un rimproveru à Alanu Di Megliu ghjè d'ùn avè traduttu l'infrasate latine .

hosanna in inecelsis - le 24 juin 2009 par paulu
chi piace di sta a sente sta canzona,chi voce !!!!

Bravu - le 23 juin 2009 par Paulu Santu PARIGI
A ssu tenoru di u cantu corsu, è chì hà purtatu à l'alture trimende a nostra cultura. Mille ringrazii da Paulu Santu è l'Isulatine lampate anch'elle nantu à ssa strada di l'identità nostra, da difende sempre è sempre di più

merci cousin - le 17 février 2009 par sylvie susini
on est fier de toi bruno et de toi jacques ,merci

- le 8 janvier 2009 par jean et jeanine de dijon
félicitations pace et salute
très bon souvenir du concert à figari avec mathieu et jean charles papi les photos sont réussies à bientot

MERCI ..... - le 1 janvier 2009 par Alexis, Etienne Graziani
Merci et Bonne Année à vous tous, à vos familles ,à tous ceux qui vous sont chers.
Vingt deux heures ici à Cumana. Je viens tout juste de recevoir et d´ écouter "Hosanna in excelsis" que je vais envoyer sans plus tarder á notre Asociation Culturelle des Corses du Venézuela à Caracas.
Pour moi, un vrai cadeau de Noel qui me rapproche des miens,de mon village, de mon île, merci encore de tout
coeur.

Ajoutez un commentaire

 

Plan du site Contacts ©Copyright Mentions légales