Langues d’Europe et de la Méditerranée

Le projet

imprimer Imprimer - Recommander à un ami Recommander à un ami
Logo Portail des langues d'Europe et de la Méditerranée - Logo Dipartimento di Teorie e Politiche dello Sviluppo Sociale
La Relation Linguistique Intersubjective
Giovanni Agresti,
La Relation Linguistique Intersubjective, 2008

Ce projet, placé sous la responsabilité du prof. Giovanni Agresti, se propose de tirer parti des possibilités de communication en ligne pour réaliser des publications scientifiques rédigées par une équipe de contributeurs.

Sur des problématiques susceptibles d’être affrontées de façon pluridisciplinaire et en fonction des réponses à l’appel à propositions diffusé sur le LEM, nous constituerons une unité de recherche composée de chercheurs de différentes disciplines animée par un coordinateur.

Les résultats de ces travaux seront publiés sur le LEM.

Central Tendency
Central Tendency, © Maurice Cohen

Les possibilités ouvertes par la communication numérique permettent d’optimiser les conditions de constitution et de production du savoir. Le projet que nous inaugurons ici se propose de restructurer les configurations relationnelles régissant les rapports entre chercheurs. La communication numérique permet de mettre en place des collaborations avec une économie de temps et de coûts pour une production du savoir réunissant des compétences qu’il est souvent très difficile de rassembler dans un colloque traditionnel.

L’objectif de ce projet est essentiellement de former des équipes de recherche en sciences humaines dynamiques et performantes travaillant sur des sujets novateurs tant au niveau théorique qu’au niveau des applications pratiques. Ces sujets doivent mobiliser des compétences diverses, car l’approche privilégiée sera interdisciplinaire. Le cadre sera évidemment celui des langues et cultures d’Europe et de la Méditerranée. Voyons plus en détail les points essentiels de cette démarche :

  • Un comité scientifique constitué en un premier temps à partir du réseau LEM (Comité scientifique international du LEM, Comité des Journées des Droits Linguistiques, membres de l’Association LEM-Italia) esquissera une première liste des sujets de recherche possibles et désignera un modérateur pour chaque projet retenu.
  • Un Appel à propositions est diffusé sur le LEM. Les scientifiques intéressés adresseront une proposition de travail sur les sujets proposés. Ils s’engageront à collaborer au projet en respectant les délais prévus pour l’accomplissement de la recherche.
  • Le comité scientifique sélectionne, sur proposition du modérateur, les propositions parvenues.
  • Ces travaux seront lancés sur le site LEM et les résultats seront également publiés sur le site LEM. Le travail en ligne utilisera une plateforme collaborative universitaire et, à défaut, l’outil Google doc dont les fonctionnalités sont parfaitement adaptées à ce type de travail.
Joan Delscamps, Bois le bois !, Acrylique et crayons sur bois, 1992 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Joan Delscamps, Bois le bois !, Acrylique et crayons sur bois, 1992

Schéma type de réalisation d’un projet de colloque virtuel

Calendrier
(mois)
Actions Media
Phase 1 : 0 Diffusion de l’Appel sur le LEM. Site LEM
Accès public
Phase 2 : + 3 Discussion des propositions parvenues. Google doc
Accès réservé
Phase 3 : + 4 Table des matières provisoire de l’étude et première répartition des tâches.
Organigramme.
Site LEM
Accès public
Phase 4 : + 6 Rédactions individuelles à partir des présupposés de l'étude. Google doc
Accès réservé
Phase 5 : + 8 Relecture croisée des présupposés de l’étude et forum interne de discussion. Google doc
Accès réservé
Phase 6 : + 10 Rédaction du chapitre-soubassement de la recherche dirigée par le modérateur de l’équipe. Google doc
Accès réservé
Phase 7 : + 12 Publication des résultats sur le site LEM, ouverture du débat public. Site LEM
Accès public

La phase 4 du travail est cruciale : chaque participant au projet devra lire à la fois le travail de son collègue et les observations et remarques faites par les autres collègues. Il pourra ensuite transmettre ses propres observations.

La phase 5 est évidemment très délicate : il reviendra au modérateur de la recherche de faire la synthèse des contributions parvenues en les organisant en un parcours cohérent.

Le chapitre-soubassement est déjà une étude complète, ou du moins cohérente. Cette étude est alors rendue publique sur le portail LEM. On pourra songer à l’enrichir de fichiers multimédias si nécessaire.

À ce moment-là, on peut poursuivre la rédaction de cette étude, dont le journal de bord reste accessible aux membres de l’équipe de recherche, anciens et nouveaux, car il est important de garder trace des ratures et des amendements, qui sont le reflet des mouvements de la pensée des chercheurs, pour que celle-ci soit prolongée, développée par d’autres.

À cette étape, l’étude dispose d’une table des matières ainsi que d’un chapitre-soubassement, posant les jalons méthodologiques ainsi que les limites de la recherche et la bibliographie de départ. Elle est complétée par la rédaction ds différentes contributions particulières.

Neurones cholinergiques du striatum
Neurones cholinergiques du striatum,
© Inserm U667

Comité scientifique des Colloques virtuels

  • Henri GIORDAN, ancien Directeur de recherche au CNRS
  • Alberto SOBRERO, Università del Salento
  • Bernardo CARDINALE, Université de Teramo
  • Michele DE GIOIA, Université de L’Aquila
  • Annarita MIGLIETTA, Università del Salento
  • Rossella DI FEDERICO, Université de Teramo
  • Giovanni AGRESTI, Université de Teramo
Plan du site Contacts ©Copyright Mentions légales